Juillard Environnement dispose d’une solide expérience dans le domaine du désamiantage intérieur des bâtiments d’habitation et des locaux professionnels dans le respect de la réglementation en vigueur et des exigences telles que définies par la profession.

Le caractère d’isolant thermique et la résistance au feu de l’amiante ont été utilisé dans le bâtiment pendant des décennies avant que cette utilisation ne soit interdite en 1977 pour le flocage des structures métalliques et en 1997 pour le calorifugeage des installations thermiques et en tant que matériau sous forme d’amiante-ciment.

Ce sont donc de très nombreux immeubles d’habitation ou à usage professionnel qui nécessitent donc des interventions de décontamination avant la réalisation de travaux.

société désamiantage Lyon
intervention amiante

Le désamiantage des sols

Dans les sols de bâtiments instruits ou rénovés avant 1997 un désamiantage peut être rendu nécessaire pour les raisons suivantes :

  • L’utilisation passée d’enduits de réagréage amiantés,
  • L’existence de dalles de revêtement en amiante-ciment, en vinyle ou en linoléum amianté,
  • L’usage de colle amiantée pour la pose des carrelages, des tommettes, de carreaux de ciment ou de pierre (marbre, grès…).

Le désamiantage des murs

Très utilisée pour ses caractéristiques thermiques et sa résistance aux incendies pendant des décennies, l’amiante est présente dans de nombreux éléments de structure ainsi que dans des éléments d’aménagement (cloisons, fermetures…) de nombre de bâtiments :

  • Parois verticales intérieures,
  • Plaques de soubassement (ou sous-fenêtre) en ciment amianté,
  • Eléments de cloisons amiantés,
  • Portes coupe-feu,
  • Colle amiantée pour la fixation des faïences ou des plinthes,
  • Revêtements de mur avec de l’enduit amianté,
désamiantage toiture Lyon

Le désamiantage des plafonds

L’utilisation de l’amiante des plafond en tant qu’isolant et coupe-feu a été quasiment généralisée des années 1950 aux années 1990. C’est dans les faux plafonds qu’elle présente le plus de danger car utilisée sous une forme friable se transformant en fibres très volatiles.

Pour ce qui concerne les plafonds la fréquence utilisation de plaques en amiante-ciment utilisée pour es caractéristiques anti-feu représente un danger en cas de dégradation du matériau, ce qui rend alors indispensable un désamiantage.

Lorsque l’extraction de l’amiante s’avère problématique sur tous ces types de surfaces ou de structures de bâtiments, Juillard Environnement déploie des solutions d’encapsulage ou d’encoffrement afin de neutraliser tout risque de contamination ultérieure.

Fibre Céramique Réfractaire

Les Fibres Céramiques Réfractaires (FCR), d’aspect blanc et cotonneux, elles se présentent soit en vrac, soit en nappes ou en plaques. Les FCR sont classées « cancérogène catégorie 2 » : substances assimilées à des substances cancérogènes pour l’homme selon la classification européenne.

Juillard Environnement dispose d’une grande maîtrise des techniques et le matériel pour appréhender ce type de chantier.

Intervention Amiante SS4

Les projets de réhabilitations de bâtiments conçus avant 1997, et donc susceptibles de contenir des MPCA (Matériaux ou Produits Contenant de Amiante), demandent parfois aux entreprises d’intervenir à proximité de ces matériaux et résulte un risque d’exposition à l’amiante. C’est pourquoi la réglementation en vigueur exige que ces travaux soient réalisés à minima en Sous-section 4 (ou SS4). Cette dernière s’applique dans le cas d’interventions limitées dans le temps et l’espace, ponctuelles et susceptibles de comprendre un enlèvement partiel de MPCA.

Les entreprises doivent ainsi être formées, établir un mode opératoire détaillé, contrôler en phase travaux la conformité du processus afin de limiter l’exposition de ces salariés et protéger l’environnement du chantier.

Ce mode opératoire est soumis, lors de son établissement ou de sa modification à l’avis du médecin du travail, du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel. Par ailleurs, il doit être ensuite transmis à l’inspecteur du travail et aux agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale, dans le ressort territorial desquels est situé l’établissement et à l’OPPBTP.

En contrepartie, lorsqu’il s’agit de retrait de MPCA, cette intervention sera alors effectuée en sous-section 3 (ou SS3). La distinction entre ces deux sections a été synthétisé selon le logigramme amiante représenté ci-dessous et édité par la DGT. (voir ci-joint).

Juillard Environnement est en capacité de réaliser des chantiers de sous-section 3 et de sous-section 4.

intervention amiante

Intérieur

Quelques-unes
de nos interventions